Elu depuis 1977, le sénateur de la Vienne annonce dans une tribune publiée par La Nouvelle République qu’il renonce à l’exercice de son mandat pendant les trois ans à courir avant la fin de celui-ci. L’ancien Premier ministre devra quitter…

Il est le « sage » le plus ambitieux de la droite. Son rêve ? La présidence du Sénat. En attendant, Jean-Pierre Raffarin distribue les bons et les mauvais points aux acteurs de la scène politique. Ce qu’il fit devant l’association des journalistes parlementaires.