Votre commune était principalement connue pour le camp de Grande-Synthe, un terrain vague de 14 hectares qui abritait environ 2500 migrants. Quelle est votre plus grande préoccupation face à cet afflux de réfugiés? Nous avons du agir au plus vite…