Auteur/autrice : Chantal Didier

Avec sa saisine ouverte à tous les justiciables, le Conseil constitutionnel traite quatre fois plus d’affaires qu’auparavant. Un succès qui tient, selon son président, à plusieurs atouts : « lisibilité, rapidité, simplicité contradictoire ». Ce faisant, il participe fortement à la modernisation du droit français.

Le rapport Gallois, le 5 novembre ; le rapport Jospin, quatre jours plus tard. Diagnostics et propositions sont tombés cet automne comme les feuilles mortes. Avec quelle espérance d’efficacité ? Le gouvernement assure vouloir mettre en œuvre l’essentiel des mesures préconisées par…

Candidat, Nicolas Sarkozy regardait vers Londres ou Madrid ; élu, il retrouve les impératifs du couple franco-allemand, même s’il y a peu d’atomes crochus entre le président français extraverti et la […]